L'agneau qui ne voulait pas être un mouton

Publié le par Amandine

Deuxième cours de pédagogie ce matin, et la prof a commencé par une lecture d'album. Une lecture d'album d'adulte à adulte me direz-vous ? Et oui, et c'est ça qui est génial dans la littérature de jeunesse, c'est que quel que soit l'âge on prend plaisir avec ces lectures. Bref revenons à mes moutons, et ce n'est pas rien de le dire.
En effet, le livre du jour est : L'agneau qui ne voulait pas être un mouton de Jean Didier et Zad.


Un album assez court mais vraiment super. Du côté des illustrations, un dessin simple, je dirais même un peu naïf mais tellement drôle. Par moment l'illustration "en vignettes" rappelle un peu celles de Ponti.
Au niveau du contenu il est très riche. Il s'adresse avant tout à des élèves de cycle 3 (j'expliquerais après pourquoi) mais on peut tout à fait le lire à des enfants de maternelle. Cependant à cet âge là, les enfants n'y verront qu'une simple histoire de mouton et de loup comme tant d'autres... Si on choisit ce livre pour le lire à des enfants de cycle 3 c'est pour d'autres raisons. Tout d'abord cet album traite des thèmes de la citoyenneté, de la différence, de l'entraide et de la solidarité et bien sûr du loup.

Pour vous résumer un peu, le loup mange chaque jour un mouton dans les paturages. Une fois  le mouton noir, une foisr le mouton malade, une autre  le mouton trop petit etc... Le reste du troupeau a toujours une bonne excuse pour justifier cet acte : "bah de toute facon il était malade", "bah de toute facon il était noir et faisait désordre dans notre troupeau tout blanc" etc etc. Et le troupeau "fait comme il l'a toujours fait, garde la tête en bas pour brouter". Jusqu'au jour où, un petit agneau motive le reste du troupeau à réagir et à faire quelque chose.
La solidarité du troupeau viendra-t-elle a bout de cet horrible loup ?
Pour savoir  je vous laisse lire l'album.  ;-)

Hormis ces thèmes porteurs et fondamentaux à l'école, l'intérêt de ce livre réside surtout dans sa composition. En effet, à la fin de l'histoire se trouve un texte historique. On a alors deux textes en présence : un récit et un texte historique. Cette étude ne peut donc se faire qu'au cycle 3.
On trouve d'autres points intéressants à cet album ; jeux sur les assonnances, les refrains, les jeux de mots...

Je ne sais pas si vous avez saisi tout l'intérêt de cet album, mais je ne peux que vous encourager à le faire lire et à le lire vous même.
Vous pouvez aussi en lire un résumé sur le site très connu de Ricochets.
 
Bonne lecture !

Publié dans Lectures...

Commenter cet article

Phoebe 05/09/2006 20:21

Oh, je crois que je vais le lire aux zèbres ou le faire lire par PZ1 :)Merci !

Amandine 05/09/2006 20:28

De rien ;-) Notre prof va nous en lire un a chaque début de cours donc je pense que prochainement il va y avoir matière questions livres sur ce blog ;-)

Bra 05/09/2006 18:30

C'est pas très sérieux tout ça !!! Lecture comme en petite classe... Mais vous devez apprendre à devenir les superprofs de la Nation, ceux dont notre ministre a besoin pour sauver notre jeunesse (cf. sa lettre de rentrée)... Des gens performants et au service de la patrie... Pas des auditeurs de lecture infantine ! ;-)